dessin logo linkedinflickrdessin logo bandcamp dessin logo soundcloud dessin logo vimeo dessin logo twitter  dessin logo cv dessin bio links youtube

Je[u]

Un projet écrit pour le festival Bouillants#06

 

Proposition d'ateliers artistiques numériques:

 ce projet a été soutenu par la DRAC Bretagne en avril 2014:
Poptronics

mcd
Bouillants#06 festival en bretagne Art Numérqiue, multimedia et citoyenneté

   

 

 

 

 

Contexte:

  
 L’édition 2014 de Bouillants a pour but de questionner nos rapports collectifs et individuels à travers la thématique du «Je[u]»,
en révélant combien celui-ci est protéiforme et transforme nos comportements sociaux, mais participe également de notre construction identitaire.
Comment, en somme, « Jeu » et « Je » s’imbriquent.

 



Afin d’anticiper une potentielle collaboration avec la MJC Bréquigny, l’équipe de Bouillants a rencontré Arnaud Pérennès,
artiste plasticien usant naturellement des outils numériques et ayant pour habitude d’intervenir au sein d’établissements scolaires en animant principalement des ateliers d’initiation et de création numérique.


Ce document présente de manière ciblée un projet-type d’atelier créatif numérique qu’il serait possible de mettre en place en associant les trois entités que sont la MJC Bréquigny de Rennes , l’artiste intervenant et l’organisation Bouillants (à ce titre, l’association Le Milieu) et La DRAC Bretagne.

État des lieux:



De nos jours, le numérique est de plus en plus présent au sein de notre vie quotidienne et sous des formes variées : ordinateur, tablette, GPS, etc.
Dans un premier temps, le numérique se présente à nous comme un support nous permettant de nouvelles choses (se repérer dans l’espace sans regarder de carte routière) ou facilitant certaines tâches (consulter les informations pratiques de telle structure d’à peu près n’importe où).

Cela dit, le numérique n’est pas que support et transforme ses usagers en de véritables acteurs, auteurs, roducteurs et diffuseurs de contenus
- ce qui implique de nouveaux comportements et par conséquent, une autre perception de soi, du « Je ».
Comme énoncé ci-dessus, pour sa sixième édition, Bouillants se penche sur le « Jeu » (vidéo, numérique, ludique, etc.) et ses implications sur le « Je »,
c’est-à-dire l’identité de chacun mais également l’entité collective.
En s’appuyant sur cette thématique, des ateliers numériques menés par Arnaud Pérennès à l’attention d’un groupe  (5 à 7 personnes)
permettraient à ceux-ci d’explorer techniquement l’univers numérique et de cultiver un regard critique argumenté face à ce dernier.

Le concept:
JE CRÉE UN JEU / JEU CRÉE UN JE



Les ateliers:


Arnaud Pérennès propose aux participants d’expérimenter quatres dimensions qui composent l’univers numérique :
L’image, l’animation, le son et la programmation.
Quatres dimensions qui sont abordables et réalisables à partir de logiciels libres
dont l’utilisation, l’étude, la modification et la duplication en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement (exemples de logiciels libres exploitables : Scratch, Gimp, Sketchup, Audacity, Audiotool,  etc.).
Pour illustration, durant l’année scolaire 2012/2013, l’artiste a réalisé un projet intitulé Wow ! I wanna be your hero !,
avec la classe de 3ème technologique du lycée agricole de Caulnes (Côtes d’Armor).
S’inscrivant dans le volet des « Technologies de l’Information et de la Communication de l’Enseignement » (TICE), cet atelier a permis aux élèves d’élaborer pour chacun d’entre eux une autofiction, dont le résultat final fut une animation GIF avec un univers sonore correspondant.

C’est sur la thématique du «jeu crée un je»  qu’Arnaud Pérennès propose, dans le cadre de Bouillants #06, d’animer des ateliers numériques selon des créneaux horaires dédiés (pour un suivi productif, prévoir minimum 15 heures d’ateliers).

Objectifs:



  1. Sensibilisation à la notion de moi virtuel, d’avatar, de sprite.

  2. Travail sur l’imaginaire avec invention d’une narration et de son décor ;

  3. Saisir et manipuler la combinaison image/animation/son/programmation ;

  4. Être auteur et producteur d’un contenu et d’une réflexion selon un thème imposé.

  5. Se familiariser avec les bases de la programmation.

  6. S’approprier et détourner des images, des sons, des textes pour leur faire dire autre chose.

  7. Questionner la notion d’auteur par le biais de la manipulation et du détournement.


 

Format et déroulé:



    Les ateliers se dérouleraient en amont du festival « Bouillants » afin que les productions puissent être présentées durant le festival par les créateurs eux-mêmes accompagnés de l’artiste.
20h d’ateliers sont nécessaires afin de fournir un contenu et que les participants aient appréhendé et pratiqué les outils de création.

Enjeux:


Au-delà de l’exploitation technique de supports et d’outils, les ateliers permettent d’appréhender le numérique en tant que véritable univers et non seulement en tant que médium.
Les participants sont alors amenés à questionner leurs rapports au digital.

De cette rencontre en découleront, nous espérons, les apports suivants :

  1. Initiation à l’écriture multimédia et à la création de contenus numériques interactifs images et son par l’utilisation de logiciels libres.

  2. Appréhension du monde numérique de manière créative et artistique par la réalisation d’une narration numérique.

  3. Initiation à l’usage de « nouveaux » supports numériques (image, animation, son et programmation) et de « nouveaux » outils collaboratifs (logiciels libres).

  4. Approche du numérique et particulièrement de l’image comme un artifice, une construction, une anipulation au sens premier du terme.

  5. Ces ateliers devraient permettre aux participants de  cultiver un regard critique sur la nature profondément paradoxale du monde numérique.

  6. Réflexion sur les rapports entre l’homme et le numérique : jeu, pouvoir, contrôle, instrument…

  7. Un apprentissage conçu comme un dialogue avec la machine.

  8. Les participants se mettront en situation d’enseignant. (ils apprendront à la machine à excécuter des consignes par le biais de la programmation).


 

Mots-clés:


Numérique, image, scratch, sprite, son, animation, programmation, assemblage, récupération, appropriation, détournement, manipulation, copier-coller, détourer, script, logiciels libres, gif, TICE, algorithme, pixel, flash, MIT, collectif, individuel, virtuel, réel.

Bibliographie:



  • VIRILIO Paul
  •   urbaniste et essayiste français, La Machine de Vision, éd. Galillée, 1988.

  • SHNEIDERMAN Ben
  • professeur au Human-Computer Interaction Laboratory (HCIL) à l’université du Maryland.
    citation : « Il n’est plus temps d’apprendre à nos enfants à surfer. Il est temps de leur apprendre à créer des vagues».

  • GENIN Christophe
  • professeur à la Sorbonne.
    Dans Culture numérique : néologisme ou barbarisme ? extrait d’un article daté de septembre 2013 sur le blog de «Les Echos.fr» :
    « Le comble de l’illusion de liberté serait atteint par l’interactivité :l’usager croit faire des choix, naviguer selon sa volonté, produire des itinéraires inédits là où il ne fait qu’exprimer les potentialités d’un programme.»

 



version pdf


 

ci dessous:"wow gallery"

Manipulation : Une image qu'elle soit de nature photographique ou dessinée n'est jamais donnée.
Elle participe presque toujours d'une construction, d'une manipulation quelle soit de l'ordre de la perspective ou produite par le mécanisme de l'appareil photo et autres moyens d'enregistrement de l'image en mouvement.
C'est la représentation du monde qui passe souvent par la manipulation, l'artifice.

Wow ! I wanna be your hero !

 

La vie sur d'autres planètes

 

Raphaël

Game Play:D-Pad touches G, D, espace "2 joueurs"

returnhautdepaget